Entendez-vous la harpe solitaire au fond des bois ?

Imaginez que l’entreprise pour laquelle vous travaillez soit un orchestre et les membres qui la composent, dont vous, des musiciens. Qui jouerait de la harpe ?

Cuivre ? Bois ? Cordes ? À quelle famille d’instruments de l’orchestre appartient votre service ? (Épisode #1 Les cordes. Episode #2 Les bois. Épisode #3. Les cuivres. #4. La timbale. #5 Les percussions).

La harpe

La harpiste selon The Big Bang Theory

Maintenant que vous avez achevé la réorganisation de votre service, de votre entreprise; que vous avez embauché les bons cuivres, les cordes parfaites; rassemblé en un même bureau les vents, déplacé le timbalier et le percussionniste tout au bout du couloir, il vous reste un pupitre à gérer, et non des moindres. La harpe. 

La harpiste est une solitaire, une individualiste qui n’est rattachée à aucune autre famille de l’orchestre ce qui contribue encore à l’isoler.

Pourtant, tout le monde connait son instrument. Impossible de le rater: il est énorme ! 1m85, près de 40 kilos. Ce qui pose problème à chaque nouvelle organisation. On ne sait pas très bien où le mettre. Derrière les seconds violons ? Tout au fond, avec les percussions ? La harpiste est habituée à poser problème et subir un placement dans l’orchestre qu’on lui impose.

Pourtant, depuis Berlioz, la harpe est indissociable des compositions. Wagner en utilise six dans L’Or du Rhin (imaginez le casse-tête pour les placer toutes dans la fosse…). Et puis c’est un instrument dont l’origine remonte à l’Égypte, l’un des plus anciens, des plus nobles.

Alors bien sûr, la plupart des collaborateurs imaginent le travail du harpiste comme un job plutôt facile. Les cuivres du commercial habitués aux déjeuners de service bien arrosés ne comprennent pas cette distance, cette individualité.

Eh bien sachez que la harpe a une fâcheuse tendance à se désaccorder pendant le concert. Un peu comme si votre PowerPoint perdait des slides au moment de votre présentation. Imaginez un peu le stress. Et ce n’est pas tout. Saviez-vous que la harpe comportait sept pédales ? Ça complique tout, non ? Et pour finir, apprenez que la harpiste doit à la fois regarder sa main droite pendant le concert (comptez quand même quarante-sept cordes), sa partition devant elle et le chef par-dessus l’épaule de ses collègues. Vraiment pas simple.

Personnellement, je verrais bien la harpiste aux Études. Cette personne présente dans l’entreprise depuis des années, qui en connait tous les rouages, tous les chiffres et toute l’histoire. Capable de manipuler des tableurs et des fichiers par dizaines et de ce fait, un peu isolée par cette masse de chiffres indispensables à l’entreprise et en même temps, il faut bien le dire, un peu indigeste.

Mais maintenant que vous savez combien le métier de harpiste est difficile, invitez-le ou la à déjeuner.

La harpe mystérieusement absente de l’Orchestre de Paris

PS : pour illustrer ce billet, je voulais vous renvoyer vers ces « portraits d’instruments » passionnants réalisés par l’Orchestre de Paris et vous savez quoi ? La harpe n’est pas accessible. Sa diffusion semble être restée en « mode privé ». Coïncidence ? Je ne pense pas…

Quand on vous dit que la responsable des études est une solitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *