À la compta, les bois

Imaginez que l’entreprise pour laquelle vous travaillez soit un orchestre et les membres qui la composent, dont vous, des musiciens.

Vents ? Bois ? Cordes ? À quelle famille d’instruments de l’orchestre appartient votre service ? (Épisode #1 Les cordes)

Les bois

Les bois de l’orchestre se composent de quatre pupitres : les flûtes, hautbois, clarinettes et bassons.

Pour déterminer si votre service appartient à la famille des bois, posez-vous cette question : votre unité fonctionne-t-elle malgré des problèmes de hiérarchie avérés ? Si la réponse est oui, alors vous ne faites pas partie de la famille des bois.

Car avec des instruments si délicats, il est indispensable que l’entente règne au sein des pupitres. Votre chef de Business Unit doit pouvoir dialoguer avec ses chefs de produit sans que son autorité soit remise en cause. Votre groupe projet doit attaquer ensemble et travailler en parfaite harmonie. Sans quoi tout le monde se rend compte des dysfonctionnements…

Une autre particularité de votre service est la polyvalence. Vous n’êtes pas cantonné à un seul instrument. Piccolo solo, vous pourrez être amené à jouer la deuxième flûte. Comme si on vous demandait de compléter vos missions stratégiques par un peu d’opérationnel… Mais ça, ça n’arrive jamais en entreprise, n’est-ce pas ?
strauss-richard-elektra-opera-orchestre-1943
Elektra – Richard Strauss emploie cinq pupitres par famille de bois là où Mozart ou Brahms n’en emploie que deux

2 réponses sur “À la compta, les bois”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *