La caractérisation des personnages schizoïdes

Petit exercice d’écriture : la caractérisation des personnages schizoïdes  

Pour donner vie à vos personnages, il peut être intéressant d’étudier les grandes catégories de caractères proposées par la psychanalyse.
Cela vous sera particulièrement utile dans le cas d’un “méchant”… mais pas que. Il est bon qu’un personnage, même positif, soit pris par de nombreuses contradictions.

Aujourd’hui je vous propose les comportements de mise à distance et de divorce avec la réalité.
Les caractères relevant de cette catégorie ont essentiellement des problèmes de logique et d’interprétation de la réalité avec une pensée qui est restée au stade magique.

On y recense plusieurs types de caractères dont les schizoïdes.

Le caractère se manifeste principalement par un détachement des relations sociales avec des émotions appauvries et une évitement de l’autre. Les schizoïdes vivent souvent seuls et n’ont pas de vie sexuelle. L’autonomie farouche et la recherche de l’isolement sont constantes : l’intimité et la réciprocité sont fuies. Le schizoïde se voit comme se suffisant à lui-même dans la solitude. Il a besoin d’espace entre lui et les autres. Les relations proches sont sources de confusion. « Je veux qu’on me laisse seul » 

Brandon Stark, la personnalité schizoïde de GOT

Courageux et enjoué pendant pendant les premières années de sa vie, Brandon Stark s’est replié sur lui-même après une chute qui l’empêche de marcher. Il a alors développé une personnalité très intériorisée, donnant l’impression qu’il est dépourvu d’émotions, insensible à la moindre marque d’empathie. Son comportement alterne entre passivité et excitation soudaine. Cet état est conditionné par des pensées générant une anxiété permanente, non exprimée, qui l’empêche d’interagir avec son entourage.

Au gré des saisons, Bran parait de plus en plus schizoïde, absorbé par ses pensées. Même s’il fait partie d’une famille aux relations étroites et complexes, il ne cherche pas à nouer des liens privilégiés. Il montre peu d’intérêt à avoir des amis et ses activités sont essentiellement solitaires. Les flatteries des autres le laissent d’ailleurs totalement indifférent.
Source

 

Votre exercice d’écriture : essayez de déterminer dans les oeuvres que vous connaissez, en littérature ou au cinéma les personnages dont le caractère dominant serait schizoïde.

Et pour vous aider, je vous propose ce petit quiz :

[show-quiz id=”1312″]

✒️ Vous voulez participer à un atelier créatif que j’anime et vous lancer dans l’écriture de votre roman ? Rendez-vous sur cette page.